La demoiselle d’honneur, 2004

Claude Chabrol


Norman Bates s’est apaisé. Il habite désormais la banlieue de Nantes et travaille comme cadre commercial. Il loge toujours chez sa mère mais rien de bien malsain dans tout cela, avec ses 2 jeunes soeurs, la vie est paisible comme l’unes de ces fictions France 3 qu’ils regardent en famille.
Comme souvent, c’est l’amour, cette illusion hollywoodienne, qui fera tout déraper : lors d’un mariage, notre héros s’éprend de la demoiselle d’honneur, laquelle le défie de tuer pour elle.
Chabrol emprunte une nouvelle fois l’axe Hitchcock / Lacan mais s’amuse à provoquer quelques têtes à queues. Ainsi, l’héritier de Norman Bates n’est pas le brave type qui s’amourache de la première femme fatale venue, mais plutôt cette jeune femme qui s’invente un destin de garce cinématographique tout en vivant dans un sous-sol insalubre.
A cette créature qui tente de s’inventer un mythe, la trivialité du réel est insupportable comme ce clochard histrion incarné par un Michel Duchaussoy hilare.
Les morts arrivent, mais les cadavres sont remplacés par des statues décapitées comme si quelqu’un cherchait à se préserver du regard de Méduse.
Les gens sont inconscients du danger, ils restent collés à leur télévision, tandis que le cinéma tente de circonscrire le mystère.
Le plus beau, c’est qu’il nous révèlera que tout s’est résolu dans son hors champs.
Aurions-nous eu, nous aussi, peur de trop en voir?

~ par 50 ans de cinéma sur 19 mai 2018.

Une Réponse to “La demoiselle d’honneur, 2004”

  1. Miam scrontch… du Chabrol c’est bon
    Mmmh Amour, illusion hollywoodienne, slurp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s