A bout de souffle, 1960

Jean-Luc Godard


Aujourd’hui, Jean-Paul Belmondo et Jean-Luc Godard sont de très vieux messieurs qui ne doivent pas beaucoup penser à l’un et à l’autre et encore moins se parler.
Leur apport respectif au 7e art est tellement imposant que l’on en oublierait l’évidence de l’évidence : la rencontre de ces 2 là a, littéralement, inventé le cinéma français moderne.
Pas qu’une fois (« Une femme est une femme » et « Pierrot le fou » c’est très bien aussi) mais le premier essai était décisif, au point de tout donner, tout risquer, pour se lever « à bout de souffle ».
Beaucoup s’en sont inspirés, « Breathless » a même son remake (par Jim Mc Bride avec Richard Gere) mais les icônes absolues sont celles qui déambulent sur les Champs Elysées et la musique de Martial Solal.
Le premier opus godardien débloque le cinéma de papa (on lui en veut encore pour cela, 50 ans plus tard) pour le plonger dans l’ébullition de son époque (les années 60 naissantes) et le frotter aux arts les plus en prise avec le Zeitgeist : le théâtre (ses expériences d’improvisation pour la forme, ses percées politiques pour le fond) et surtout la musique (en train de devenir le signe de reconnaissance d’une catégorie sociale nouvelle : les adolescents).
Force est de reconnaître que ces jeunes gens arrogants s’en sortent plutôt bien : Bebel et la Jeanne d’Arc pop, Jean Seberg, font n’importe quoi, quitte à se foutre du spectateur, quitte à se trahir et se tuer dans la nonchalance, chacun de leur geste semble réinventer le cinéma.
Godard pille la série B américaine et on a l’impression de ne jamais avoir vu cela.
Pour lui, ce sera peut-être un fardeau, le premier album culte dont ne se remet jamais complètement une star du rock.
Ce sera surtout une profession de foi, l’harassant défi de rejouer à chaque film la réinvention de son art.
« A bout de souffle » pour toujours, décidément un bien beau titre.

~ par 50 ans de cinéma sur 15 septembre 2018.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :