Agnès de ci de là Varda, 2011

Agnès Varda

Auparavant, Carlos Reygadas ne m’évoquait que des images glauques et hiératiques. De même, le nom de Zalman King me ramenait aux fantasmes humides de mon adolescence avec «L’orchidée sauvage».
Désormais, ces gens ressemblent à des amis avec lesquels ils serait délicieux de boire un verre, parler d’art où se balader à la plage.
C’est l’un des multiples miracles opérés par Agnès Varda avec ses films de vacances célestes.
Ce qui est nul, c’est qu’au jour où j’écris, je ne connais que fort mal la filmographie de la grande dame avant «Les glaneurs et la glaneuse» (à rattraper, c’est promis).
Ce qui est beau, c’est qu’après ce film (qui est un peu son chef d’oeuvre de la maturité), la réalisatrice m’aura emmené dans l’univers d’artistes différents, qui m’étaient parfois inconnu, parfois intimidants voir mal aimés, et me les aura rendu familiers, sympathiques et dans tous les cas m’aura permis de réfléchir autour de leurs univers.
Depuis qu’elle a découvert l’utopie au milieu des pommes de terre, Agnès Varda s’est consacrée à un cinéma d’instinct et d’instant, d’impressions et de mémoires, un cinéma journal, un cinéma miroir.
L’auteure part de l’élagage d’un arbre de son jardin, dont elle constate la repousse à chaque retour de voyage. La forme du feuilleton épouse idéalement ce mouvement faussement aléatoire. Varda parle d’un feuilleton de feuilles, on peut également penser à un herbier artistique où Pierre Soulage infuse les films de Chris Marker qui colorent les représentations de Jean-Louis Trintignant et ainsi de suite.
Ces instants, ces souvenirs, ces reflets constituent l’une des plus émouvantes propositions du début du millénaire : penser rêveusement autour du cinéma, de ceux qui l’aiment et de ceux qui le nourrissent.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 16 février 2018.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s