La féline, 1942

Cat people

Jacques Tourneur

Irena Dubrovna, une styliste serbe, est persuadée d’être la descendante d’un clan de personnes pouvant prendre l’apparence d’une panthère. Malgré ses dires, l’ingénieur naval, Oliver Reed l’épouse mais Irena refuse de consommer le mariage de peur que ses fortes émotions influent sur la malédiction. Oliver s’éloigne de plus en plus d’elle et Irena devient alors de plus en plus dangereuse.
Dans « Les ensorcelés », Minnelli raillait cruellement la production d’un film d’épouvante de série Z, amené au succès en raison même de son manque de moyen.
Peut-être avait-il lui-même rêvé de réaliser « La féline ».
On a tout dit sur l’art de la suggestion du cinéaste Jacques Tourneur et de son producteur Val Lewton. Le fait que cet art se soit déployé, en partie, à leur corps défendant (comme le suggère ironiquement Minnelli), le rend encore plus beau pour les cinéphiles.
D’autant plus que ce premier essai/coup de maître, conserve quelque chose de fragile, un style encore balbutiant.
Tourneur ne peut manifestement pas filmer autre chose que des ombres. Sur la trame d’un marivaudage ténébreux, il lui faut faire surgir la peur de l’absence, à travers des décors fauchés, sans effets spéciaux, au delà des tunnels de dialogues explicatifs.
La tâche était dure et l’on a consacré le cinéaste pour y être parvenu.
Tourneur, grand sculpteur de l’ombre, cinéaste des recoins et de l’hésitation subtile, tout cela est vrai.
Mais, pour une fois, on reviendra au titre français, pour rappeler qu’il s’agit surtout l’histoire d’une femme et de sa névrose, que son climat anxiogène naît de sa tension érotique comme en atteste la fameuse séquence de la piscine où la rivale se retrouvera nue et perdant pied face à celle dont le désir est le plus puissant.
« La féline » est donc aussi le film de Simone Simon, l’actrice révélée par… « La bête humaine ».

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 12 septembre 2017.

Une Réponse to “La féline, 1942”

  1. Tourneur et effets spéciaux se conjuguent mal ensemble de toute façon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s