Y’a-t-il un français dans la salle?, 1982

Jean-Pierre Mocky

y-a-t-il-un-francais-dans-la-salle-1982-01-g

La France vient de changer de président et beaucoup placent tous leurs espoirs dans le premier gouvernement de gauche de la cinquième République.
Etait-ce bien le moment de s’emparer d’une histoire de Frédéric Dard contant mes mésaventures d’un politicien aux portes du pouvoir victime de chantages divers autour de sa vie privée?
En digne anar rigolard, Mocky détourne un casting de péplum (Lanoux, Dutronc, Maillan, Duffilho, Stévenin, Galabru…) pour un projet de cancre où le bon goût ne serait même plus une limite à franchir mais un concept dépassé (Cavanna est de la partie).
le réalisateur de « Solo » y va à fond mais avec une forme de délicatesse qui n’appartient qu’à lui, donnant chaire au verbe du romancier et offrant du jeux à sa troupe magnifique.
En 82, le feignant le plus performant du cinéma français filme un président magouilleur éparpillé entre aventures galantes et refoulement des années collabo !
Qui d’autre que Mocky ?

y-a-t-il-un-franccedilais-dans-la-salle

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 23 juillet 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s