L’armée des 12 singes, 1996

12 monkeys

Terry Gilliam

Vu à l’époque de sa sortie, le 5e film de Terry Gilliam se paraît des atours de la superproduction. Un film de science fiction adulte starring Bruce Willis et Brad Pitt, avec en caution cinéphile un scénario inspiré de « La jetée » de Chris Marker.
Vu 15 ans plus tard, frappent son ascétisme et les similitudes avec la cyber culture lo-fi d’un film contemporains de Marker, « Level five ».
Avec le temps, le blockbuster d’auteur ressemble de plus en plus au photomontage arty qui l’a influencé. Voilà qui tombe plutôt bien car le temps est leur grande affaire à tous les 2.
Avec l’aide d’un grand technicien du scénario (David Web People, l’homme qui avait déployé « Blade runner » à partir de « Do androïds dream about electric sheep »), Gilliam joue les codes du genre (suspens et futurisme steampunk), ses propres codes (grotesque grimaçant, toujours sur le fil) et les codes de la cinéphilie (voyage en terres hitchcockiennes particulièrement émouvant). Cela faisant, il déploie un dialogue fascinant avec le film de Marker et son histoire de voyageur temporel perdu par son humanité.
Dans « La jetée » l’homme montrait à sa compagne la coupe d’un séquoia dont chaque cercle marquait les décennies et les siècles.
Dans « 12 monkeys », Bruce Willis se réfugie avec Madeleine Stowe dans un cinéma diffusant « Vertigo ». Alors qu’elle coiffe une perruque blonde pour échapper à leurs poursuivants, est projeté le passage où Kim Novak évalue ses possibles réincarnations à partir de la coupe d’un séquoia. Cela peut toucher qui s’intéresse au cinéma, à la mémoire, au temps et à une forme indéfinie de subsistance qu’ils laissent imaginer.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 9 mai 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s