Eros + Massacre, 1969

Eros + Gyakusatsu

Yoshishige Yoshida

2 étudiants japonais des années 60 cherchent un sens aux théories politiques d’Osugi, anarchiste des années 20, et à ses idées sur l’amour libre.
Totalement raccord avec une époque faite d’expérimentations, parfois douloureuses, et une génération en recherche paradoxale de liberté et de modèles, Yoshida convoque de jeunes gens pour les lancer sur la piste d’un révolutionnaire d’antan.
Ledit personnage a vécu des amours passionnés et violents… nous y voilà. Les jeunes gens doutent, se heurtent, se perdent… et la figure du passé les hante de ses fulgurances comme de ses confusions.
Le réalisateur construit le cinéma autour de ce bouillonnement en faisant de chaque cadre un axe politique et de la respiration de ses acteurs la musique du doute et du temps qui passe.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 27 avril 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s