Ma saison préférée, 1993

André Techiné

ma_saison_preferee

D’entre les mélodrames poignants signés André Téchiné, émerge ce diamant noir. Le cinéaste se montre plus délicat que jamais pour suivre les tourments de ses protagonistes.
Daniel Auteuil ajoute un portrait subtil à sa déjà magnifique collection en interprétant un spécialiste du cerveau qui ne supporte plus les souffrances imposées par la vie, en particulier le deuil de la mère.
Tout l’art du cinéaste se trouve dans le désarroi de ce personnage pour qui les sentiments se résument à des influx électriques et des phénomènes chimiques. La faille qui découle de sa confrontation avec la réalité débouche sur une abîme de tristesse.
On saura gré à la caméra de Téchiné de nous accompagner dans son exploration.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 29 janvier 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s