Sam was here, 2016

Christophe Deroo

sam_was_here-critique-02

Lorsque les malins décomplexés de la french touch sont arrivés dans les années 90, ils ont bluffé par leur capacité à s’emparer d’un héritage pop, à le digérer, le recracher sans outrage.
Peut-être que ce temps est venu pour le cinéma.
On reste prudent tout de même, pour avoir si souvent espéré l’avènement d’un cinéma de genre tricolore. Et puis « Sam was here » a été tourné en anglais et aux Etats Unis.
Ce n’est pas grave, qu’une bande de français ait ainsi réussi la tarantinade lynchienne qu’on attendait plus, reste un véritable motif d’espoir.
Sam est là, c’est à dire nulle part. Représentant de commerce, il toque aux caravanes white crash sans jamais avoir de réponse. Sam est épuisé, il commence à désespérer, d’autant que la radio répète sans relâche qu’un tueur est sur la route et qu’il reçoit d’étranges messages sur son biper.
Comme dans la plupart des remix electro, l’action se déroule à l’intersection des années 80 et des années 90. Mes années d’adolescence, comme les Daft Punk et compagnie.
Le film de Deroo est donc très référentiel. D’ailleurs, pour poursuivre la comparaison musicale, il rappelle beaucoup l’univers de Quentin Dupieux, autre exilé en Amérique, fasciné par ses fétiches cabossés, grosses voiture, motels sordides et poussière à l’infini.
Et voilà que l’on pourrait regarder de haut cet objet brillant comme un clip. Pourtant, pour court qu’il soit (1h15), « Sam was here » va loin, bien plus que nos préjugés cinéphiles.
Ecrit avec précision, le métrage avance implacablement dans le délire et ses accès d’humour noir ne masquent pas longtemps que nous nous trouvons face à un véritable film d’horreur, une plongée en enfer schizophrène à l’intérieur du crâne d’un fou de cinéma.
Sam était bien là, nous l’avons vu.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 27 décembre 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s