Intrigues, 1928

A woman of affairs

Clarence Brown

004-john-gilbert-theredlist

Clarence Brown filme Greta Garbo, et comme souvent, il s’agira d’un triangle amoureux tragique.
A ceux qui, hier comme aujourd’hui, s’épuisent à considérer le cinéma comme une variation mineure du théâtre, on conseillera de voir ce qu’un grand cinéaste et une star éternelle peuvent faire d’une romance de gare.
Les situations relèvent du boulevard, les émotions sont communes… pas banales, communes à tous les humains.
Le cinéma n’aurait-il existé que pour enfiévrer nos modestes tourments ?
Probablement, et pour cela nous ne devrions jamais oublier de l’en remercier !

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 18 octobre 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s