L’hirondelle d’or, 1966

Come drink with me / Da zui xia

King Hu

Lorsque King Hu contemple Cheng Pei Pei, le film de kung fu se voit pousser des ailes. Le titre français, reprenant sobrement le surnom de l’héroïne, était plutôt bien trouvé : « L’hirondelle d’or ».

Chanson de geste épique, le film de Hu servira de matrice à un nombre incalculable de séries B asiatiques ou américaines qui en atteindront rarement la grâce.

Ce film sera également l’occasion d’un duel plus secret bien qu’aussi majestueux, la seconde aventure de l’hirondelle sera filmée par l’autre grand bretteur de Hong-Kong, Monsieur Chang Cheh.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 20 août 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s