Mélodie en sous-sol, 1962

Mélodie en sous-sol
Henri Verneuil

On raconte qu’il fut un temps où Paris Match était aussi classe que Time magazine.
A la même époque, se réalisaient en France des polars nerveux et élégants, mettant en scènes des stars magnétiques dans des histoires intelligentes aux dialogues percutants et sur une musique pop adictive.

Un peu comme si Henri Verneuil avait orchestré la rencontre entre Gabin et Delon sur une musique de Michel Magne et des dialogues de Michel Audiard.

Belle époque…

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 27 juillet 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s