Femmes du Caire, 2010

Ehky ya Schahrazad
Yousry Nasrallah

Mélodrame égyptien avec portraits de femmes souffrantes, ce film débute sous le patronage (facile) du patriarche Youssef Chahine qui nous avait récemment quitté. Un bon signe.

Mélodrame actualisé à la téléréalité colorée, avec la sublime Mona Zakki en simili Kika, le film se poursuit à la lumière des movidas movies d’Almodovar. Délicieux effet de reconnaissance.

Parallèlement, le mélodrame des femmes en terre musulmanes ne peut qu’attiser nos bonnes consciences occidentales.

Il faut avouer qu’on pourrait aussi bien oublier le film de Nasrallah pour toutes ces caractéristiques.

S’il reste en mémoire comme une déflagration de violence et de sensualité, c’est grâce à la grille de lecture Dario Argento. Ma favorite.

Lorsque l’héroïne journaliste voit son ravissant visage confronté dans le même plan au reflet bleu écran de l’une de ces femmes du Caire dont elle fait le portrait, quelque chose de terrifiant se met en place. Hebba est sans doute pleine de bonne volonté à l’encontre de ses soeurs moins bien servies par la vie. Nous ne pouvons que partager la saine indignation face à leur sort. Mais, elle même, n’est qu’une spectatrice qui frissonne. Le visage glacé d’une meurtrière ne peut que la confronter à l’intangibilité du mal.

Cette femme, certes moins gracieuse, se transforme alors en messager de l’enfer qui s’emparera du film en son milieu. Sa scène débute comme le film, élégant et civique. Elle se poursuit comme lui, sensuelle et plastique. Elle se conclut par une explosion de sang qui, alors, marquera le métrage au point de ne plus le faire ressembler à aucun autre.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 22 juin 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s