La coquille et le clergyman, 1928

Germaine Dulac

1758097,1xQNTpdIzXgGblAWsL0gEAUWseGmAcQ0S6oHWr_Ngcdh_f+TjbZV41hWsbub+Kmqj92KlnytUMFuYdVnwD7_Wg==

Les historiens nous disent qu’entre les 2 guerres, le cinéma français connaissait déjà la crise.  Gaumont et Pathé voient leurs parts de marché diminuer au profit des productions du Hollywood naissant. Les cinéphiles goûtent peu les mines torves et les dialogues popus des premiers films parlant la langue de Molière.

Pourtant, quelque chose de fondamental s’est aussi joué à cette époque. La France a inventé la cinéphilie, un mot que l’on ne peut pas traduire mais que le monde entier comprend.

Des gens ont parlé, écrit, pensé sur, autour et avec le cinéma. Ils ont imaginé les ciné clubs, et les premières revues, révélé les auteurs, invités les intellectuels… Ils étaient jeunes et avaient également soif de réaliser leurs propres films, mais ils n’ont que rarement pu accéder aux salles et jamais à la reconnaissance populaire. Leur étaient abandonné le champ de l’expérimentation et le format du court métrage.

Ils étaient jeunes et ont travaillé pour les temps futurs. Si l’on a aimé quelques cinéastes français depuis les années 50, si l’on a pu vivre quelques grandes séquences de cinéma, c’est grâce à leur passion discrète et nous leur conservons notre reconnaissance.

Certains sont devenus des idoles, à leur manière : Jean Vigo, Louis Delluc… et Germaine Dulac.

Cette dernière nous permets d’aventurer l’hypothèse que tout cela n’est pas qu’une affaire de garçons, même si elle invoque le désire et l’interdit au milieu d’un rêve voluptueusement inquiétant.

Bien plus, elle nous permet de confirmer que des chef d’oeuvres ont éclos chez les cinéphiles.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 23 avril 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s