Les proscrits, 1918

Berg-Ejvind och hans hustru

Victor Sjöström

Je me souviens que l’un de mes professeurs de cinéma nous avait conseillé de voir les films de Sjöström, pour réaliser à quel point c’est beau, le vent dans les blés.

C’était vrai…

~ par 50 ans de cinéma sur 20 avril 2016.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s