Cet obscur objet du désir, 1977

Luis Bunuel

Luis_Bunuel_that_obscure_object_of_desire_film_cet-obscur-objet-du-desir_02

Le titre fait très fort mais le film y répond de la manière la plus simple.
Un bourgeois d’âge mûr poursuit une belle jeune femme de ses assiduités, laquelle n’y répond jamais mais se laisse facilement séduire par les autres hommes.
Le «truc» de Luis Bunuel, c’est de faire jouer l’objet du désir par 2 actrices, sans aucune logique apparente. Le visage de la femme aimée devient donc une myriade perpétuelle.
Un changement de plan suffit, épargnant les souffrances de Scotty dans «Vertigo» qui devait passer par le travestissement et la mort pour retrouver l’image de l’objet de son désir, mais le résultat reste le même : l’homme est toujours seul avec son obsession.
A propos des films d’Hitchcock, Slavoj Zizek définissait de la manière suivante le hiatus sexuel entre hommes et femmes : l’homme qui est obsessionnel fait l’amour à une autre que celle qu’il tient dans ses bras, la femme qui est hystérique s’imagine extérieure à la scène et visualise une autre entre les bras de son amant.
Comme disait Jean-Claude Duss : sur un malentendu, ça peut marcher. Une philosophe me rappelait récemment que ça peut marcher si on s’arrange pour ne pas se parler vraiment…
Bunuel et son scénariste Jean-Claude Carrière proposent alors de venir voir un homme chercher à séduire une femme qui n’est jamais elle-même.
Par ailleurs, le fait que Michel Piccoli double Fernado Rey dans la version française ajoute un trouble amusé, en remettant en cause tout ce que nous avons évoqué précédemment…

10437174_1_l

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 5 avril 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s