Le Garçu, 1995

Maurice Pialat

le-garc3a7u-003-1000095482

C’est l’histoire d’un mec qui va mourir et qui ne le supporte pas. Il ressasse sa haine de la vie qui l’a trahie, ses amours, ses emmerdes… et surtout, il réalise qu’il va laisser son petit garçon grandir tout seul.
Pourtant, même en connaissant la fin, il peut obliger ses amis à changer de table au restaurant parce que celle d’à côté reçoit une plus belle lumière.
Cet homme, c’est Maurice Pialat, cinéaste enragé qui nous aura arrachés quelques unes des larmes les plus bénéfiques de notre vie. A l’écran, l’homme qui crée une passerelle bouleversante avec le gamin perdu de « L’Enfance nue », c’est Gérard Depardieu, effrayant, touchant, salaud, sympa… humain.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 16 février 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s