Le petit soldat, 1963

Jean-Luc Godard

le-petit-soldat1

Michel Subor est un acteur classe. Il a participé à quelques aventures avant-gardistes 60’s avec une élégance constante. Puis il a disparu pour connaître une nouvelle révélation au travers des cinéastes avant-gardistes des 90’s (Claire Denis en premier lieu).

En 1960, il est un petit soldat pour Godard. Costard noir et blanc, regard sombre et gestuelle économe, il est le jumeau sombre du rigolo Michel Poicard. Son parcours, tout en fuite et en effacement, ne se terminera pas mieux.

Godard filme et délivre un instantané de son époque (l’occupation ravalée, l’Algérie enflammée, 68 à l’horizon). Beau et fulgurant !
L’intimidant pape qu’il est devenu me le fait parfois oublier mais c’est vrai qu’il peut faire ça.

Le petit soldat

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 7 novembre 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s