Essential killing, 2011

Jerzy Skolimowski

essential-killing-vincent-gallo-2

«Essential killing» est une bombe cinématographique. Il faudra même la revoir pour s’assurer qu’elle existe.
Si l’on se réfère à nos souvenirs, on retiendra une introduction qui résume avec beaucoup d’ironie le cinéma ET la politique américaine moderne. Puis, ce qui s’apparente à un récit (soit un taliban capturé dans un pays d’orient échappe à l’armée alors qu’il a été envoyé dans un pays nordique) se déploie en survival.
Le blockbuster se transforme en film d’auteur, le cinéma américain se voit phagocyté par le modernisme européen, «Rambo» remaké par Bergman et «Délivrance» revu par Antonionni…
Ce syncrétisme occupe les 2 premiers tiers du métrage et ceux-ci sont excellents.

essential-killing-essential-killing-13-04-2011-22-10-2010-1-g
Mais soudain, une grosse dame surgit à vélo sur un chemin enneigé, et le survivant Vincent Gallo se jette sur elle et la menace d’une arme afin de pouvoir se nourrir à son opulente poitrine.
Il devient évident que le pays mystérieux où l’armée US envoi ses prisonniers islamistes est la Pologne, patrie de Skolimowski, son origine, son territoire.
L’action américaine et l’intellectualisme nouvelle vague se voient soudain emportés, par cette séquence folle, vers l’absurde slave, à la fois hilarant et cauchemardesque, toujours grimaçant.
On imaginait une fin ouverte et mystérieuse ou alors un verdict sec avec écran noir, Skolimowski détourne son film vers l’humour grotesque, la romance pathétique (meilleur rôle d’Emmanuelle Seigner?) puis le termine en une poignée de plans épiques et sublimes.
L’écran noir coupe sèchement les plaines enneigées pour nous abandonner au mystère.

a-essential-killing5

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 23 septembre 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s