Terminator II, 1991

James Cameron

terminatorII_003_p

Avec « Abyss » James Cameron nous avait expliqué que les images de synthèse avaient une âme. Poursuivant sa démarche sur un plan plus théorique, il nous montre qu’elles domineront l’univers, le conditionnel n’étant plus de mise. Les hommes pourront toujours ressembler à Schwarzenneger, il ne leur restera bientôt plus qu’à rêver de moutons électriques.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 17 septembre 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s