Incassable, 2000

Unbreakable

M. Night Shyamalan

unbreakable-questions

« Le sixième sens » tentait, maladroitement de nous faire croire aux fantômes. « Unbreakable » nous démontre que les superhéros sont parmi nous. Dans quelques mois, nous aurons la confirmation de leur nouvelle retraite, lorsqu’ils laisseront quelques superméchants réaliser à New-York ce qu’ils empêchaient dans les comic book.

Le superhéros c’est Bruce Willis, acteur de génie lorsqu’il lui est donné de jouer la gueule de bois. Shyamalan est un féru de pop culture, mais aussi un rêveur pessimiste. Il déleste donc John McLane de son marcel et le confronte à l’après cinéma.

Quelque chose ne s’est pas bien passé depuis les bulles colorées des années 50. Le superhéros n’est pas au bout de ses peines (New-York, encore) mais si une tristesse infinie engourdie chacun de ses gestes, c’est qu’il réalise doucement qu’il est né d’un cauchemar. Quelque chose s’est mal passé, il avait mal regardé depuis le départ.
Shyamalan est un pessimiste mais un artiste pop. Le héros a chuté, il filmera son retour. Il est fragile, perdu… magnifique.

M_Night_Shyamalan_37757

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 29 août 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s