Une heure près de toi, 1932

One hour with you

Ernst Lubitsch

une-heure-pres-de-toi3

Le cinéaste allemand exilé rejoue les francophiles en invitant une nouvelle fois Maurice Chevalier à mener ses bals de comédie.

A l’entremetteuse qui tente de le séduire tout en faisant croire à sa femme qu’il en aime une autre, le digne représentant du génie français ne peut qu’opposer ses célèbres oh that Mitzi! sur tous les tons du larmoyant à l’égrillard, avec son désopilant accent froggie.

Le grand Maurice relève donc le défi avec classe et grâce, ce qui consiste chez Lubitsch à se laisser totalement dépasser par ses amours et ses désirs.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 3 mars 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s