In another country, 2012

Da-reun Na-ra-e-suh

Hong Sang-Soo

In-Another-Country2

Jusqu’ici, Hong Sang-Soo avait mis en scène de délicieux marivaudages qui contenaient suffisamment de mélancolie et d’acidité pour faire penser au cinéma d’Eric Rohmer.

Il semble se rapprocher désormais d’un autre cinéaste français : Alain Resnais. Il continue à filmer des badinages absurdes mais se propose de le faire au cube: 3 histoires avec les mêmes personnages qui pourraient se réincarner de l’une à l’autre.

En résulte une rêverie splendide, toute en légèreté sans fuir la profondeur. Les 3 sketchs se répondent et s’éloignent comme la marée marque le rivage pour systématiquement s’effacer.

Au cours du ressac, l’étoile de mer Isabelle Huppert fait son apparition dans le cinéma du coréen.

L’actrice se fait à la fois flottante et irradiante, au coeur du film et pourtant presque absente. Difficile de dire si c’est uniquement grâce à elle que «In another country» diffuse un parfum si unique, mais nous sommes obligé de reconnaitre que lorsque Isabelle Huppert entre dans le cinéma de Hong Sang-Soo, il imagine son meilleur film.

20118200.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120524_111401-500x333

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 16 janvier 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s