Nous ne vieillirons pas ensemble, 1972

Maurice Pialat

jean-yanne_marlene-jobert

La vie est dure, même si la mienne est plutôt facile.

Travailler pour vivre, cela semble inévitable. Supporter son corps, pas le choix. Assumer sa famille, on en a qu’une…

Mais travailler sa vie sentimentale, supporter l’être aimé ou qui nous aime, assumer sa médiocrité et son échec amoureux… cela m’a toujours paru insupportable. Je me demande encore si l’on a le choix.

Que la bête souffre!

~ par 50 ans de cinéma sur 4 janvier 2014.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s