Le petit monde de Don Camillo, 1952

Julien Duvivier

petitmondededoncamillo_33_animaux

Au delà de nos souvenirs d’enfance, au delà de l’esprit bon enfant d’une comédie populaire rejouant Guignol à Clochemerle,  se cache un conte âpre que n’aurait pas renié Pasolini.

S’il fait rire avec l’opposition atavique d’un curé et d’un maire communiste, au fond, le film de Duvivier ne cesse de les rassembler dans un esprit marxiste chrétien.

Le petit monde de Don Camillo est celui des pauvres, des paysans, du peuple qui se reconstruit après la guerre à travers des emblèmes idéologiques.

Les relations entre Fernandel et le divin sont prosaïques. Don Camillo dialogue avec le Christ, le fils, celui dont la représentation est celle de son calvaire. Celui-ci prend des allures de fantôme bienveillant, sans grandiloquence.

Aux deux tiers du métrage, une séquence confirme cette intuition.

Suite à une opposition absurde, la mairie décide de ne plus traire les vaches. Le village se met alors à vivre au son des meuglements de douleurs des bovins.

Chacun de son côté, Peppone et Don Camillo souffrent également. Car, ils sont d’origine modeste et paysanne. Ils savent ce que vaut un litre de lait et n’aiment pas que l’on fasse mal aux vaches.

Alors, sans se concerter, ils se retrouvent une nuit à l’étable. Duvivier filme leur labeur comme une scène d’action. Fernandel et Gino Cervi font tomber la chemise et se relaient pour traire le cheptel.

Au petit matin, plus aucun meuglement ne réveille le village. Une grand-mère s’exclame avec effroi que les bêtes ont du crever.

Mais non, le maire et le curé se sont battu ensemble, comme ils le faisaient 10 ans plus tôt dans la résistance.

Pasolinien, je vous dit!

le_petit_monde_de_don_camillo01

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 25 décembre 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s