New York 1997, 1980

Escape from New York

John Carpenter

NewYork1997_3

C’est l’instant de grâce pour Carpenter dont le succès en cette fin des années 70 (« Halloween » a littéralement créé un genre) laisse espérer qu’il pourra développer une oeuvre à la fois personnelle et populaire dédiée au cinéma de genre.

« Escape from NY » est son nouveau western, un véhicule rutilant et sexy où le monolithique Kurt Russell, pirate cuir terminal, plonge en enfer pour sauver une démocratie dont il se fout.

Le style du cinéaste éclate à chaque plan, de son utilisation somptueuse d’un cinémascope crépusculaire à son obsédante musique bichrome. En revoyant ce film nihiliste, on se souvient qu’il s’agit du dernier vrai succès de Carpenter et que la suite de sa carrière se construira en guerre avec le système.

Snake Plisken aurait-il mieux fait d’abandonner le président ?

 Escape-From-New-Tork-reboot-New-York-1997-reboot-John-Carpenter-Joel-Silver-studio-Canal

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 25 novembre 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s