La femme du boulanger, 1938

Marcel Pagnol

femme-du-boulanger-02-g

Alors qu’il interviewait Isabelle Huppert, Arnaud Deplechin confia à l’actrice qu’il jalousait les jeunes filles françaises qui pouvaient s’identifier à elle ou encore à Catherine Deneuve ou Isabelle Adjani. Pour les garçons, déplorait-il, ne restait que les comiques ou alors de maladroits ersatz eastwoodiens comme Belmondo et Delon.

On pourrait s’amuser de l’ironie du propos, le cinéaste en rirait probablement lui-même aujourd’hui. Toutefois, il m’avait semblé, à l’époque, que quelque chose de sérieux s’y cachait, l’idée qu’une certaine mythologie virile nous échapperait toujours. Pour qui n’était pas le plus fort dans la cour de récré et s’est souvent réfugié derrière l’image d’un Bébel ou d’un Delon, c’est un peu triste.

Plus tard, j’ai croisé Django et Ogami Itto et la mythologie s’est éloignée de l’Amérique… mais aussi toujours plus de ma France natale et de ses comédies populaires comme de son cinéma littéraire. Comme le disait un de mes profs de cinéma Mathieu Amalric comme modèle masculin bof… Il avait tort, évidemment (c’est l’un des miens), mais je n’osais pas le contredire.

Puis dans une vieux magasine de cinéma, je tombai sur un entretien avec Samuel Fuller. Fuller, c’est un mythe masculin indiscutable. Reporter de guerre, journaliste de faits divers, cinéaste à Hollywood, artiste indépendant, l’homme de «The naked kiss» et «White dog», un cinéma qui prend aux couilles et nous ouvre le cerveau.

A un moment, le journaliste lui demande de parler de ses acteur préférés. On l’imagine alors tresser des lauriers à Robert Ryan ou Lee Marvin, mais l’auteur de «Shock corridor» se lance dans les louanges d’un acteur humain et sensible qui irradiait chaque plan dans lequel il apparaissait.

Il parlait de Raimu.

Et là je me suis senti si bien dans le cinéma français…

 large_166499

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 4 octobre 2013.

Une Réponse to “La femme du boulanger, 1938”

  1. très bel article. Bravo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s