The long goodbye, 2007

David Claerbout

David+Claerbout

Si le travelling est une question de morale, c’est aussi un problème de désir. Si loin, si proche… Son pendant maudit, le zoom, serait plutôt l’expression de la phobie. Les professionnel nomment ce procédé travelling optique, comme un dérivé honteux. Reconnaissons, nous autres utilisateurs de camescope, que la petite touche nous permet souvent de rester confortablement éloignés de l’objet de notre désir, tel un amant qui se contenterait des paroles de l’amour sans en accomplir les gestes. De là à envisager que l’objet du désir des cinéphiles est également l’objet de leur peur…

Avec «The long goodbye», l’artiste David Claerbout malaxe les 2 formes comme on mélange des couleurs. Nous connaissons l’effet Koulechov, nous nous souviendrons désormais de l’effet Claerbout.

En un tableau à la composition mouvante, «The long goodbye» nous invite à nous fondre dans une femme mystérieuse dont nous ne cessons, dans le même mouvement, de nous dérober. Sitôt perdue la maîtresse en noir, nous revoilà plongés en son sein.

Comme si nous devions revivre sans cesse le plan final de «The passenger»,  nous voilà prisonniers consentants d’un mouvement arrière infiniment langoureux. La scène est bucolique (cette femme semble nous apporter à boire sur une terrasse ensoleillée). Le plan est incompréhensible (travelling, zoom, magie informatique, trucage optique?).

On ne peut y résister. Un peu comme dans ces cauchemars où nous ne pouvions nous empêcher de tendre la main vers l’objet de notre terreur…

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 27 septembre 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s