Tu es mon fils, 1956

La finestra sul Luna Park

Luigi Comencini

16322

Avant le jeune «Incompris» et «Pinocchio» à venir, Luigi Comencini a filmé Mario. Mario est un gamin de forte nature, une tête de bois, comme on dit. Et un incompris aussi.

Autour de cet enfant dont la gouaille ne cache pas longtemps la tristesse, Comencini met en scène des prolétaires qui hésitent entre leur misère locale et un ailleurs incertain, des mères de familles terriblement seules, un pays qui peine à se reconstruire…

Le ton est néoréaliste, évidemment, mais le cinéaste est toujours tenté par la comédie. Les adultes assument la part sombre, celui des renoncements. Heureusement, Mario emporte la caméra vers le genre de prédilection de son metteur en scène.

Avec ce gamin miraculeux, même ses larmes relèvent de la pure comédie italienne!

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 14 août 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s