The president’s last bang, 2005

Geuddae geusaramdeul

Im Sang-Soo

Presidents_Last_Bang

L’arrière cuisine des grands drames historiques constitue un terrain de jeu fécond pour les cinéastes imaginatifs. Im Sang Soo se plaît à lancer une farce violente et glaçante autour du meurtre du président sud coréen dans les années 70.

L’homme avait décidé d’organiser une petite sauterie avec les membres les plus importants de son gouvernement. Derrière les murs de la garçonnière, la révolution gronde et les complots s’ourdissent.

Im Sang-Soo favorise le chef des services secrets qu’il film comme un personnage des frères Coen : impossible de déterminer s’il est un bouffon de l’Histoire ou un manipulateur de génie. De même, on ne sait plus si l’acteur suit les indications du metteur en scène ou si c’est son visage à la fois impavide et hilare qui entraîne la caméra dans les décors troubles du drame.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 8 août 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s