Smoking/ No smoking, 1993

Alain Resnais

smoking-no-smoking-95-01-g

Quelques années après l’essai scénique de « Mélo », Alain Resnais décide de passer le pas et de construire son propre théâtre. Péril ? C’est mal connaître l’explorateur intrépide qu’est le cinéaste.

Avec une légèreté euphorique, il poursuit ses interrogations sur le bonheur et ses recherches théoriques sur le virtuel. Car, sous ses apparences de soap opéra acidulé, le diptyque « Smoking/No smoking » cache une oeuvre de science fiction délirante. Jouant sur les hypothétiques changements que peuvent engendrer d’infimes décisions dans une vie, le réalisateur crée une vertigineuse suite de modules interactifs.

Par ailleurs, ces modules sont aussi de délicieux moments de comédie cruelle.

 smoking-no-smoking-95-02-g

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 25 juin 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s