Minnie the moocher, 1932

Dave & Max Fleischer

Betty_Boop_Minnie_The_Moocher_1932_

Bien avant que Michael Jackson n’initie des zombies au moonwalk, les frères Fleischer avaient eu l’idée d’inviter une icône pop dans un vidéo clip.

Betty Boop fugue de la maison parentale et se perd dans le repère de Cab Calloway. Ce dernier s’amuse du désarroi de la poupée et se grime en spectre pour lui entonner ses fameux Hidey hidey hidey hi et la faire succomber à coup de Hodey odey odey oh!

C’est drôle, sexy et ça groove diablement. « Minnie the Moocher » rejoue habilement les contes et cauchemars d’enfant, le temps d’une comptine scandée par des squelettes.

Si l’on était méchant, on dirait qu’il faudra tout un film à Tim Burton pour faire la même chose. Mais reconnaissons que ça groovera plutôt bien aussi…

 

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 21 mai 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s