12h08 à l’est de Bucarest, 2007

A fost sau n-a fost

Corneliu Porumboiu

12h08-a-l-est-de-bucarest-a-fost-sau-n-a-fost-10-01-2007-29-09-2006-13-g

Se rédige ici la nouvelle grammaire du cinéma roumain : modestie madrée et ricanements jaunâtres qui débouchent sur la sidération du spectateur par le vide.

Le patron d’un petite télévision locale décide, pour Noël, d’animer un débat pour savoir si sa ville a bien participé à la révolution qui mit fin au règne de Ceaucescu.

Le ratage de son ambitieux projet marquera 2 victoires inattendues : d’une part, le présent vainc toujours le passé; d’autre part, le cinéma est bien plus fort que la télé dans le domaine de la mémoire.

Le film commence très profile bas, avec ses travellings cahotants dans des ruelles boueuses et ses personnages médiocres accaparés par des enjeux qui nous dépassent. Mais Porumboiu nous a déjà capté dans sa mise en scène faussement télévisuelle, pour ne plus nous lâcher dans son morceau de bravoure final : un plan fixe de 40 minutes durant lesquels les impétrants sont progressivement réduits au silence par les interventions sonores absurdes des téléspectateurs.

Les souvenirs glorieux se voient rudoyés par l’opposition de mémoires contradictoires et la trivialité des considérations quotidiennes. Tandis que la photo d’un monument typique du gigantisme grisâtre de la dictature les surplombe, les personnages s’affaissent dans leurs fauteuils en écoutant des histoires de vie d’une effarante banalité.

Corneliu Porumboiu se venge ainsi subtilement de la démesure de l’ancien président roumain en le renvoyant dans l’oubli des hommes préoccupés par leur survie quotidienne.

Parallèlement au débat, l’interminable plan final confronte son cadre rigide à la profusion du hors champs. Sans effet, le cinéma irradie et invite l’Histoire à se livrer, bien plus subtilement que les vidéos pisseuses qui avaient accompagné les derniers instants de Nicolae et Elena Ceaucescu.

12H08-A-L-EST-DE-BUCAREST-A-FROST-SAU-N-A-FROST-2006_portrait_w858

 
Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 26 janvier 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s