La rivière sans retour, 1954

River of no return

Otto Preminger

Les photos de presse s’attardent longuement sur les scènes de saloon où la star Marilyn Monroe pousse la chansonnette avec un décolleté pigeonnant. Or, «la rivière sans retour», ce n’est pas du tout cela!

Je retiens plutôt du film de Preminger les flots surpuissants qui risquent d’avaler Mitchum et son fils, et les regards entre ces 2 personnages comme si Huckleberry Finn se contemplais trop vite grandis.

Par ailleurs, au milieu de cette passation masculine, au milieu des rapides, Marilyn est bien plus belle que dans un saloon!

 
Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 15 octobre 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s