A scene at the sea, 1991

Ano natsu, ichiban shizukana umi

Takeshi Kitano

C’est un trésor enfoui dans la filmographie de Takeshi Kitano. Loin du cynisme qui recouvrait ses films de gangsters mais sans la naïveté qui engluera « L’été de Kikujiro », le cinéaste observe de jeunes amants tristes qui ignorent leur malheur.

Un couple de sourds se met au surf. Ce motif permet au réalisateur d’inventer une véritable poésie cinématographique composée de corps en équilibre et du souffle des vagues.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 1 août 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s