Selon la Loi, 1926

Po zakonu / Dura Lex

Lev Koulechov

Avant d’écrire ces lignes, j’ai laborieusement cherché des jeux de mots lamentables autour du cinéaste et de sa création la plus fameuse. Oui, j’ai pensé à l’affect Koulechov, les faits Koulechov ou un film sans effets

Enfantillages pour masquer ma méconnaissance du grand cinéma soviétique et ma timidité face aux théories esthétiques qui en découlèrent.

Avant, je ne connaissait de Lev Koulechov que son expérience de montage. Du collage des plans pouvait naître la vérité, ou du moins la vérité du cinéma. Le visage de l’acteur n’exprime rien? Les spectateurs se chargeront de lui imaginer le désir, la tristesse ou la faim, selon que les plans accolés à son portrait représentent une femme nue, un cadavre ou un bol de soupe.

Pour m’exercer, en dilettante, à la discipline du montage, je saurai éternellement gré à l’expérimentateur russe d’avoir introduit une faille métaphysique dans la scission de 2 plans de cinéma.

Aujourd’hui, je connais toujours bien peu de Lev Koulechov. Néanmoins, après le théoricien, une rétrospective autour du western européen, au festival d’Amiens, m’a permis de rencontrer Koulechov le cinéaste.

Les jeux de mots s’éteignent d’eux même en repensant à ce film glacé et brûlant à la fois. Ses hypothèses formelles laissaient imaginer une certaine condescendance pour la mise en scène. Je confesse avoir été un mauvais élève.

«Selon la Loi» est un film terrible, puissant et beau. La science de son réalisateur est toute entière dévolue à l’émotion… et il est vrai qu’il était un grand scientifique!

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 27 février 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s