Chasse à l’homme, 1993

Hard Target

John Woo

Les fans de John Woo me crachent dessus lorsqu’ils réalisent que ce n’est pas du second degré quand je considère « Hard target » pour son meilleur film, devant « Le syndicat du crime », loin devant « The killer » et sans comparaison avec « Une balle dans la tête » ou « Face off ».

Le pire pour les fans, c’est bien sûr Jean-Claude VanDamme en vedette. Moi, j’aime bien. Je reconnais, toutefois, que cela ne suffit pas pour faire de « Hard target » le meilleur film d’action de la décennie.

Outre le fait que Woo poursuive l’admirable épure de « Hard boiled  » (sacré titre quand même), son premier film américain offre le charme d’une authentique série B, plaisir rare sur grand écran.

La présence de Sam Raimi à la production n’y est probablement pas étrangère, « Hard target » ressemble parfois à un survival italien comme « Les guerriers du Bronx » de Castellari. Un film d’exploitation pur doté d’une mise en scène à la fois furieuse et racée.

En prime, le scénario, inspiré des « Chasses du comte Zaroff », permet d’y lire une mise en abîme du cinéma d’action comme spirale morbide pour spectateurs insatiables.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 23 décembre 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s