My joy, 2010

Schastye Moye
Sergueï Loznitsa

Un camionneur russe descend en enfer lentement, la première marche ayant consisté à tenter de sauver une enfant prostituée.

Clochard fou, victime désignée de la violence des hommes, il achèvera son périple une arme à la main en faisant payer son malheur au premier venu. Puis s’éloignera dans le champs, là où la lumière du film ne peut plus le suivre mais où nos regards le fixeront longtemps.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 28 septembre 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s