Le chat à 9 queues, 1971

Il gatto a nove code

Dario Argento

Sujet pour première année en fac de cinéma : en quoi le début est révélateur ?

Pour Dario Argento, on se contentera des 3 premières minutes de son second film : Un vieil aveugle rentre chez lui avec sa nièce de 8 ans. Il entend une conversation suspecte et demande à la fillette de lui décrire la scène. L’enfant voit 2 hommes discuter mais ne distingue le visage que de l’un d’entre-eux. Le duo décide de ne plus y penser. Arrivés à leur domicile, la petite va se coucher et son oncle débute une grille de mots croisés en braille.

Ces 2 là ont tous les éléments du drame mais vont devoir passer tout un film pour retrouver l’image manquante.

voir aussi

L’oiseau au plumage de cristal

4 mouches de velour gris

Suspiria

Phenomena

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 14 septembre 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s