Assaut, 1976

Assault on precinct 13

John Carpenter

L’ultime cowboy de Hollywood c’est John.

Un plan, et l’univers bascule. John a vu le 21e siècle, il nous l’a montré… nous aurions mieux fait de le prendre au sérieux. « Assault  » n’est qu’une des premières salves lancées au cours de sa carrière. Avec une incroyable économie d’effets, le cinéaste convoque ses souvenirs de cinéphile, le traumatisme vietnamien, la société du spectacle et pose sa métaphysique du Mal… Attaque victorieuse !

 

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 18 juin 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s