Samba Traoré, 1993

Samba Traoré
Idrissa Ouedraogo

Un homme fuit, à cheval dans le désert. Résurgence immédiate de souvenirs sur pellicule.
Mais Django n’a plus de colts. Il s’appelle Samba et on l’accuse d’un crime qu’il n’a pas commis. La question ne semble plus être de prouver son innocence.
Comment ? Avec quoi ? (Pourquoi peut-être ?), Samba n’a plus qu’à fuir et dire adieu à ceux qu’il aime.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 26 avril 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s