Zu, les guerriers de la montagne magique, 1983

Zu Chan
Tsui Hark

Etrangement calmé, Tsui Hark entame la période royale de sa carrière. Celle des blockbusters panasiatiques et du défrichage de talents tout azimuts (John Woo, Kirk Wong, Ronny Yu, Ringo Lam…).
Ses propres mises en scènes se font plus souples, mêlant délicatesse féerique et puissance épique.
« Zu Chan » est le film matriciel de cette décade prodigieuse à Hong-Kong. Un film d’aventure dans la grande tradition où le génial cinéaste recycle les effets spéciaux high tech de Spielberg et Lucas pour faire renaître les légendes chinoises.
La violence hystérique de ses premiers essais mute alors en élégance chorégraphique.

voir aussi

Il était une fois en Chine

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 24 avril 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s