Le Magnifique, 1973

Le Magnifique
Philippe DeBroca

Quelque chose m’a toujours attristé : par piques discrètes, Belmondo et Francis Veber se sont renvoyé la responsabilité du semi échec supposé du « Magnifique ».

Afin de les mettre d’accord, je me référerais aux propos bourru de Philippe DeBroca qui commentait le DVD du film en déplorant son incapacité à cadrer le cabotinage de la star et à déployer le scripte de Veber.

Dire cela ne résume en aucun cas le plaisir éternel procuré par cette très grande comédie française qui aura appris aux 7 à 77 ans que la réalité n’existe que par l’appréhension que l’on a d’elle.

A François St-Clar et Bob Merlin de se regarder en miroir …

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 21 avril 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s