Mad Max 2, 1982

Mad Max II, the road warrior
George Miller


Au début des années 80, la série B italienne pille à n’en plus finire la trilogie de George Miller. Dans son second épisode, l’australien lui retournera le compliment en donnant une dégaine très Django à Max le taré.

Meilleur épisode de la série, « Mad Max 2 » est bel et bien un western de fin du Monde. Un métrage hyperviolent mais dont le tempo se révèle, au fur et à mesure des visions, étonnamment lent. Miller sait nous perdre dans sa post humanité pour nous en faire ressentir la terrifiante vacuité. Les derniers cowboys auront beau s’entretuer pour les dernières gouttes de carburant, ils n’y a plus rien à l’Ouest !

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 5 avril 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s