Signs and wonders, 2000

Signs and wonders
Jonathan Nossiter

La miniaturisation des caméras aura permis de redonner le goût du jeu à certains.
« Signs & wonders », sous ses allures de thriller techno, n’est rien d’autre qu’un jeu de piste ironique, organisé par une petite fille qui se rêve en même temps aventurière et maître du jeu.
La grande classe de Nossiter sera de la suivre jusqu’au bout.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 10 mars 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s