Nous avons gagné ce soir, 1949

The set up
Robert Wise

Dans l’excellent « Et la tendresse bordel! », le non moins excellent Jean-Luc Bideau résumait la boxe à une métaphore de l’humanité : 2 types se battent, l’un gagne, l’autre perd… et y’a les autres qui regardent.

La définition convient également au cinéma.
Le film de boxe est, d’ailleurs, un genre à part entière, avec ses chef d’oeuvres (« Raging Bull » de Scorcese, « Gentleman Jim » de Walsh, « Marqué par la haine » d’un Robert Wise décidément très bon dans ce domaine), ses blockbusters (« Rocky » bien sûr) et ses sous genres (une infinité de déclinaison de films de combats).
Souvent, le cinéma s’est concentré sur le type qui gagne…

Quelque chose m’a souvent dérangé dans la représentation de ce sport sur grand écran. Trop de noblesse, pas assez de douleur.
Il aura fallu que Clint Eastwood conseille à sa « Million dollars baby » de taper sur le nerf sciatique de son adversaire pour nous rappeler que le pugilat sur ring n’implique pas qu’élégance et fair-play.

Pour Wise, la question ne se pose pas. Il développe la veine sociale qui sierra si bien aux meilleurs films du genre, mais surtout exploite la tension physique de la discipline.
Tout pourrait se résumer au visage de Robert Ryan, vieux boxeur de 35 ans qui refuse de se coucher pour ce qui se révélera sa dernière victoire.
Ce visage, c’est un masque d’amertume et de souffrance, dont le regard lucide nous rappelle que pour gagner ce soir, il faudra cogner, cogner jusqu’aux limites de son corps pour que l’autre soit celui qui perd.

En maître de la série B sèche et directe, Robert Wise filme le match en intégralité, les conseils et les soins, les magouilles et les paris, la sueur et le sang, celui qui gagne, celui qui perd… et ceux qui regardent.

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 13 février 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s