L’homme qui aimait les femmes, 1977

L’homme qui aimait les femmes
François Truffaut

« Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le monde en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie. »

Quoi de plus romantique et désespéré, délicat et sensuel ?
Peut-être le voluptueux cliquetis de la machine à écrire de l’homme qui a aimé ces femmes.

(voir aussi L’argent de poche, 1976)

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 14 octobre 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s