#11 Marey Moire, 1999

#11 Marey Moire
Joost Rekveld

Des couleurs tournent, se recouvrent, s’effacent… c’est la guerre des arc en ciels. Une bande son minimale, des lignes, c’est un condensé de cinégénie pure. Aux premières réserves, succède une fascination totale pour ce manga minimaliste.

Découvert au cours d’une rétrospective sur l’hypnose au cinéma, on ne pouvait pas imaginer mieux.

~ par 50 ans de cinéma sur 25 août 2010.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :