L’argent de poche, 1976

L’argent de poche
François Truffaut

Bien sûr les « 400 coups »… mais finalement encore plus « L’argent de poche ». Question d’époque, peut-être ?

Truffaut bouleverse avec l’acuité d’un maître.
Pourtant, ce film, découvert jeune (pas beaucoup plus âgé que ses héros en fait) m’avait mis bien mal à l’aise.
Je ne connaissais probablement pas le sens du mot tabou mais il me semblait que Truffaut malmenait quelque chose d’essentiel, qu’il révélait nos secrets d’école. Plus tard, la re-vision de « L’argent de poche » m’a achevée.

Avec une infinie délicatesse, Truffaut filme les cruelles vérités de l’enfance, ses espoirs et la façon dont leur trahison engendrera les adultes que nous sommes devenus.

Salut génération 76 !

(voir aussi L’homme qui aimait les femmes, 1977)

Publicités

~ par 50 ans de cinéma sur 3 août 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s